Aide solidaire ou délit de solidarité ?

Edito

                                             

La notion d'aide internationale est très vaste, elle se développe au niveau local comme mondial. Lorsque l’on parle d'aide internationale on a tout de suite une représentation de «l'aide humanitaire» soit une action physique. En effet l'humanitaire est une spécificité de l'aide internationale, qu’on retrouve dans de nombreuses situations et organisations.

 

La première forme d'aide internationale est apparue lors de la guerre froide et est créée par le général Georges C. Marshall. Son but, apporter de l’aide financière et matérielle à des pays en difficulté. Aujourd’hui on peut trouver des actions d’aide internationale sous plusieurs formes. L’humanitaire en est une, elle se développe de plus en plus, comme par exemple face à l’aide aux personnes en danger.

On peut donc se demander s’il y a de vraies raisons de s'opposer à l'aide internationale malgré ce qu’elle peut apporter à l’humanité ?

On va s’intéresser au suivi de l’aide internationale, comment elle a été créée et le principe de l’aide humanitaire. De plus on va discuter des opinions différentes qu’il peut y avoir vis-à-vis de cette aide internationale. Car,  malgré de nombreuses organisations favorisant le développement de ces aides, beaucoup d’autres s’y opposent.

Posté par BTSGPN2018 à 14:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 mars 2019

ALIMA

 

Qui est ALIMA ?

Cette Organisation, créée en 2009, regroupe plusieurs ONG médicales et recherches scientifiques tout autour du monde, elle regroupe aussi de ombreux bénévoles et volontaires. Elle comporte 29 partenaires nationaux et 5 partenaires locaux. Tout cela pour venir en aide aux populations les plus vulnérables, elle vise aussi à améliorer la médecine humanitaire en mettant en place des projets de recherche.

Cette association de différentes ONG, leur permet de mettre en commun leurs connaissances et leurs ressources pour améliorer l’accès aux soins dans les populations les plus vulnérables.

 

ALIMA répond à différentes maladie de plus en plus présentes dans le monde d’aujourd’hui, elle intervient lors de conflits, de mouvements de population, d’épidémies, de maladies infantiles évitables et de maladies émergentes. Grâce a ces nombreuses actions, plus de 15 projets dans 12 pays différents, elle a permit de sauver environ 3 millions de personnes après une malnutrition, le paludisme, le virus Ebola ou encore la chirurgie pendant une catastrophe naturelle. Toutes ces actions se font en grande partie en cas d’urgence aiguë.

Le fait d’avoir de nombreuses ONG à leur côté, permet à ALIMA d’être implantée un peu partout dans le monde et de pouvoir agir vite.

 

Programmes ALIMA en Afrique

ALIMA participe à 9 projets en Afrique :

·         En guinée avec un budget de 542000 euros

·         Au Mali avec un budget de 5679000 euros

·         Au Burkina Faso avec un budget de 1534000 euros

·         Au Niger avec un budget de 4801000 euros

·         A Nigeria avec un budget de 0 euros

·         Au Tchad avec un budget de 3244000 euros

·         En Cameroun avec un budget de 0 euros

·         En République Centrafricaine avec un budget de 3319000 euros

·         République démocratique du Congo avec un budget de 2277000 euros

 

 

ALIMA contre les épidémies
Entre 2014 et 2016, l’Afrique de l’Ouest connaît la plus grave épidémie d’Ebola jamais recensée auparavant avec plus de 11 000 morts. L’épidémie est telle que les moyens à développer sont très voir trop couteux et trop long à installer. Elle demande l’attention de nombreux spécialistes médicaux. Pour répondre à cette épidémie AIMA fait construire un CTE, assure une prise en charge médicale de qualité, forme du personnel guinéen et développe des projets de recherche sur de nouveaux protocoles de prise en charge et en participant à des essais pour un vaccin.

ALIMA créer CUBE, une Chambre d’Urgence Bio sécurisée pour Epidémies, facile à transporter en cas d’épidémie très infectieuse. Cette cage en, parois transparentes, permet une surveillance de la maladie, en évitant le plus possible la transmission de la maladie du patient au médecin. Ce CUBE mesure 9m^2 et peut être combiné avec d’autre CUBE pour atteindre 18m^2. Très pratique car facilement transportable, soit 290 kg et peut être prête en 72 heures, soit  montée en 90 minutes au plus près du foyer de l’épidémie. Elle peut être réutilisée jusque 10 fois et de ce fait réduit de 75% le coût de l’intervention. Il faut savoir que ce CUBE peut être construit en intérieur comme en extérieur.

 

 Sources:

ALIMA.- site de l’association ALIMA [En Ligne].- Disponible sur « https://www.alima-ngo.org/fr/cube-alima »

 

Posté par BTSGPN2018 à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2019

Afrique Positive

 

Engagement Internationale Pour l’Etude En Afrique

Son Histoire

Cette association internationale est créée en aout 2006, son but, accompagner l’éducation des enfants en Afrique.  Pour répondre à ce programme, l’association se fonde sur trois objectifs : l’éducation, l’animation et l’échange culturel.

  •          L’éducation

Pour soutenir l’éducation de ces population, l’association envoi des bénévole pour compléter et aider les équipes pédagogiques déjà présentes sur place. De plus ils envoient du matériel donnés par des dons ou achetés par l’association.

  •          L’animation

Développer les activités ludiques pour impulser une nouvelle forme d’apprentissage plus collaborative

  •          L’échange culturel

Cette action a pour but d’ouvrir les yeux aux enfants occidentaux, de leur faire découvrir les difficultés de certaines populations pauvres.  Par exemple en permettant des échanges de lettre entre les deux populations. Elle permet dans un autre côté, de faire découvrir le monde occidental aux populations qui n’ont pas la possibilité de voyager.

 

Le parrainage scolaire

L’association réalise de nombreuses actions pour venir en aides aux élèves des populations reculées, le parrainage en fait parti. Pour soulager les parents en difficultés financières et les inciter à scolariser leurs enfants, l’Afrique positive propose un parrainage à ces populations. Un parrainage cout 70 euros par an par enfant, cela leur permet d’avoir leur fournitures scolaire,  un uniforme et un cartable neuf.

Dans l’année 2017-2018 l’association a permit de scolariser plus de 60 enfants en Afrique.

 

Les partenaires de l’association

Afrique positive est en partenariat avec deux autres associations :

  •          France Volontaire-TOGO : espace qui informe et oriente les candidats au volontariat vers les différentes associations
  •          FSU/Orphelinat Mother Charity, Actions en faveur des enfants vulnérables : des orphelins, des enfants de rues, des abandonnés par les adolescents prostitués et chômeurs

 

Les tarifes des missions d’Afrique positive

 

 Sources:

Afrique Positive.- site de l’association Afrique Positive [En Ligne].- Disponible sur « http://www.afriquepositive.org/nos-actions/#1507385227263-176ed76c-4fe0 »

 

Posté par BTSGPN2018 à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2019

Action d'Urgence Internationale

 

 

 

De qui s’agit-il ?

Dans les années 1919 Pierre Ceresol décide de se consacré à la paix et part avec d’autres européens à Esnes où il va réaliser le premier chantier de restauration. Durant ces 5 mois de chantier, ils vont apprendre « la technique du travail de paix ». C’est en 1920 qu’il créer le Service Civil Internationale, dont le but est de faire venir des volontaires sur les lieux de catastrophes naturelles pour commencer les restaurations. En 1930 ils agissent en Inde pour restaurer un village touché par un violent tremblement de terre.

 

 Cette ONG est née grâce à un groupe de personne ayant pour idée de « secourir les victimes des catastrophes naturelles ».  Action d’Urgence Internationale rassemble aujourd’hui plusieurs associations, ONG et  volontaires. Ce même groupe agit en France en 1957 à Fréjus après de grosses inondations.

Vous l’avez bien compris, l’Action d’Urgence International peut agir à l’échelle internationale comme son nom l’indique. Elle agit dans n’importe quel pays du monde, dès l’annonce d’une catastrophe naturelle les volontaires sont mobilisés et près a partir. C’est bénévoles sont bien sur entrainés à toutes les situations qu’ils pourraient rencontrés : descente en rappelle, recherche des ensevelis…

Cette équipe de bénévole va donc apporter une aide matériel et moral aux populations touchées.

 

 

 

 

Pourquoi cette association ?

Le but de cette ONG n’est pas de réaliser la globalité des actions à réalisés après une catastrophe naturelle, mais de travailler avec les populations locales.

Et oui, l’ensemble du travail réalisé après une catastrophe est fait par les populations concernées. L’association agit beaucoup pour les moyens d’urgence, des besoins matériels. Et fait en sorte que les travaux se réalisent le plus rapidement possible.

 

Un milieu touché par une catastrophe naturelle et très souvent retouché, après ou pendant sa reconstruction, par une nouvelle catastrophe. Cette catastrophe qui s’ajoute à la précédente est en générale bien plus importante que la première, ce qui fait fuir les aides venant de l’extérieur. Les populations se retrouvent donc seules face aux travaux à faire. De plus cette période de reconstruction est critique, car il s’agit de relancer la vie et non d’enterrer les blésés.  Ces actions peuvent donc durer des mois voir des années. C’est dans ce contexte que l’Action d’Urgence Internationale cherche à prolonger son action sur le terrain.

 

Il y a une différence entre catastrophe naturelle et phénomène naturel, un phénomène naturel est un ouragan, une tornade, une inondation… or l’impacte de ce phénomène va certes dépendre de sa puissance mais aussi et surtout de la capacité des populations à résister a ce phénomène. Plus la population sera vulnérable et pauvre, plus elle sera gravement touchée par ce « phénomène naturel ». La notion de catastrophe provient donc de l’inégalité des Hommes devant les risques naturels.

 

Sources:

Action d’Urgence Internationale.- site de l’association Action d’Urgence Internationale [En Ligne].- Disponible sur « https://www.aui-ong.org/ »

 

Posté par BTSGPN2018 à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

1001 Fontaines

 

 

Qui est-elle ?

Cette association est créée en 2004, elle se bat pour résoudra la problématique de l’eau potable dans le monde. Cela fait 15 ans que l’ONG permet l’installation de fontaines dans des villages ayants pas accès à l’eau potable. Jusque maintenant elle a permit l’installation de 200 fontaines dans le monde, ce qui fait de cette association le premier entrepreneur d’eau dans les pays pauvres.

 De nos jours, au Cambodge, à Madagascar et en Inde, grâce à cette ONG, environ 600 emplois ont été créés et plus de 500 000 villageois, dont 150 000 écoliers qui ont accès à de l’eau potable.

 

L’association a reçu le 8 octobre, un chèque de 500.000 euros remis par Google. Cet argent va aider 1001 Fontaines à promouvoir ses fontaines et à réussir son objectif, soit fournir en cinq ans seulement  de l'eau potable à un million de personnes

Cette association sauve donc des vies en apportant de l’eau potable aux populations pauvres. Elle travail en grande partie à Madagascar et au Cambodge,  grâce à ces actions les élèves sont moins malade en classe. Pour cela elle a mit en place une station d’épuration très simple à l’aide d’une lampe à ultra violet pour tuer les bactéries présentes dans l’eau, cette mini station d’épuration fonctionne à l’aide de panneaux solaire.

 

Comment agit-elle ?

 Dans de nombreux pays, l’eau est disponible en abondance mais impropre à la consommation. Il suffit donc de la purifier pour pouvoir fournir aux villageois les 1,5 litres nécessaires à leur consommation quotidienne

Pour réaliser ces actions, l’association envoie le matériel sur le terrain et formes les personnes sur place pour réaliser les travaux à faire. La population va donc apprendre comment réaliser les actions et va ensuite pouvoir vendre l’eau potable à 1 centime le litre.  Aujourd’hui environ 350 000 personnes dans le monde peuvent boire de l’eau sans risqué d’attraper des maladies mortelles transmise par l’eau (comme par exemple le collera ou la dysenterie).

Sources: 

L’association 1001Fontaines.- site de l’association 1001 Fontaines [En Ligne].- Disponible sur « https://www.1001fontaines.com/fr »

 

Virgine Garin et Loïc Farge.- site de RTL [En Ligne].- Disponible sur « https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-association-1001-fontaines-veut-fournir-de-l-eau-potable-a-un-million-de-personnes-7780031122»

 

Posté par BTSGPN2018 à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Douleur Sans Frontière

 

        

 

De qui s’agit-il ?

DSF est une organisation non gouvernementale créée en 1996 par des médecins voulant mettre à profil de tout le monde leurs connaissances. Elle est comme sont nom l’indique une association qui d’occupe des prises en charges de santé, mais plus spécifiquement des personnes ayants des douleurs, des souffrances et symptômes de fin de vie

Les médecins qui interviennent dans cette associations sont en grande partie passé par d’autres ONG tel que Médecins du Monde, Médecins sans Frontières…

Au départ Douleur sans Frontière agissait au Cambodge, en Angola, et en Mozambique pour répondre aux souffrances liées aux amputations causées par des explosions de mines.

Aujourd’hui elle a étendu ses actions dans le monde entier et soigne toutes les douleurs dues aux affections chroniques, à la mal nutrition, aux douleurs post-opératoire, aux brulures.  Elle s’intéresse aussi aux douleurs morales des populations, notamment celle des enfants.

 

Il faut savoir que DSF agit avec les acteurs locaux des pays où ils interviennent,  l’association a donc adopter une stratégie de transfert de compétences. Ces actions vise à renforcer des espaces de coordination et de concertation des acteurs, soit à développer des stratégie de santé centrée sur les patients, améliorer l’accès aux soins, permettre la prise en charge des patients et améliorer la qualité des soins.

 

Comment fonctionnent-ils ?

Pour réaliser ses actions, DSF développe des projets grâce au partenariat avec des acteurs  locaux des pays d’intervention. Pour pouvoir mettre en place une actions dans le pays voulu, elle est inscrite dans les stratégies nationales de santé du pays en question avec comme but le transfère de connaissances.

DSF à donc pour but de permettre des actions à long terme dans les populations vulnérable.

Le siège social de DSF se situe dans les locaux de l’Hôpital Lariboisière, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris. Le siège compte quatre salariés permanents, des stagiaires et des bénévoles pour la gestion et le suivi opérationnel des actions.

Ces membres sont bénévoles et sont responsables d’un programme d’action d’un des pays où  intervient l’association, ces responsables bénévolement sont bien sur des professionnels de la santé. Ces membres-bénévoles élisent un conseil d’administration lors des assemblées générales.

 

 

Les équipes sur le terrain comptent :

  • Des volontaires indemnisés en mission de longue durée : de 6 à 12 mois.
  • Des volontaires bénévoles en mission de courte durée : d’une durée de 15 jours pour des missions d’expertise de pointe dans le cadre de la formation et de l’appui technique aux différents programmes.
  • Des salariés nationaux pour la coordination des actions.

Pour chaque pays, trois missions d’évaluation annuelle sont réalisées systématiquement  afin d’assurer le suivi des missions en cours.

 

Sources:

Douleurs Sans Frontières.- site de l’association de Douleurs Sans Frontières [En Ligne].- Disponible sur « https://www.douleurs.org/ »

 

Posté par BTSGPN2018 à 13:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 mars 2019

Action contre la Faim

 

En quoi elle consiste ?

Cette organisation non gouvernementale est créée en 1979 pour mener des actions contre la faim dans le monde. Pour diminuer cette faim dans le monde elle utilise la prévention la détection et le traitement de la sous-nutrition. Elle agit en générale après des guerres ou des catastrophes naturelles.

L’association agit maintenant dans près de 50 pays différents, et intervient dans 7 domaines différents :

  •          Nutrition et santé        
  •        Sécurité alimentaire et moyens d’existence
  •          Eau, assainissement et hygiène
  •          Santé mentale, pratique de soin, genre et protection
  •          Plaidoyer
  •          Gestion des risques et désastres
  •          Recherche

 

Nutrition et santé

Alors que de nombreuses personnes ne savent plus quoi faire de leur nourriture, près de 159 millions d’enfants de moins de cinq ans sont atteints de malnutrition chronique, 50 millions de malnutrition aiguë.

Pour cela, Action contre la Faim prévient, dépiste et traite la malnutrition aiguë chez les personnes les plus vulnérables. Toutes ces actions se font suite à une formation locale pour assurer l’autonomie des missions sur place. De plus un renforcement médicale infantiles est mise en place car en générale, les soins m médicaux ne se pas assez important.

De nombreux centre de santé sont implantés localement, pour permettre des actions plus rapides sur le terrain.

 

sécurité alimentaire et moyens d’existence

Dans le monde une personne sur 10 souffre de mal nutrition, soit une personne sur 4 en Afrique Subsaharienne.

Qu’est ce que le Sécurité alimentaire : c’est la situation d’une personne ayant un accès physique et financier à une nourriture en qualité et quantité suffisante, respectant ses préférences culturelles, et ce tout au long de l’année, afin de garantir une vie saine et active.

Le but d’Action contre la Faim est la « sécurité alimentaire et moyens d’existence », soit permettre aux populations d’accéder à la nourriture dont ils ont besoin.

Pour cela, nous poursuivons de différents objectifs :

  • Répondre aux besoins immédiats en nourriture des populations vulnérables
  • Retourner à l’autonomie alimentaire des populations affectées par les désastres, les conflits ou l’insécurité alimentaire chronique
  • Inciter l’éradication de la faim

Pour cela l’association pratique des assistances alimentaires, des activités agricoles, des activités génératrices de revenus en milieu rural ou urbain, la surveillance de la situation alimentaire, le plaidoyer

 

Eau, assainissement ethygiène

Plus de 80% des eaux usées générées dans le monde retournent dans l’écosystème sans avoir été traitées ou réutilisées. Dans la plupart des cas, les populations ne disposent pas des infrastructures nécessaires au traitement des eaux usées.

Pour remédier à cela, l’association sensibilise la population à l’hygiène et à la gestion de l’eau. De plus, elle permet la construction de construction de latrines, de drainage etc.

Quand il s’agit de mission d’urgence, l’association agit sur place en mettant en place des distributions aux populations.

Elle mène aussi des préventions face aux catastrophes naturelles (comment agir ?), mais surtout face au changement climatique, qui est un gros problèmes dans ces régions là.

Le manque d’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène, et leur conséquence sur la sous-nutrition, restent des défis majeurs à l’échelle mondiale que l’association tante de surmonter

 

Santé mentale, pratique de soin, genre et protection

Les populations les plus vulnérables sont des communautés qui sont exposées à beaucoup de violences, mais aussi à de l’insécurité et à de l’angoisse. Ce qui affecte énormément la santé mentale des individus. C’est pour cela que beaucoup d’entre eux ont besoin d’un soutien mental. Pour vous donner une idée, en 2015, environ 462 868 personnes ont bénéficié d’un soutien psychologique dans 21 pays différents sur les 49 pays où Action contre la Faim est présente.

L’équipe intervient donc directement auprès de la population, en grande partie avec les femmes enceintes et les jeunes enfants. Des groupes de paroles sont donc mis en place dans le centre de santé, mais aussi des soutiens individuels sont mis en place pour les plus vulnérables.

Pour les enfants des activités leur sont proposées, tel que des activités parents-enfants pour renforcer les liens entre eux.

 

 

Plaidoyer

Cette action se fait autour de deux axes :

  •          La lutte contre la faim et la mal nutrition : qui permet de montrer aux populations l’importance de cette lutte contre la faim aigüe. Mais permet aussi de continuer les recherches sur les raisons de cette male nutrition.
  •          La décence des principes Humanitaires : L’association lutte pour le respect des principes Humanitaires, de plus elle sensibilise les sociétés civiles du Nord et du Sud pour soutenir nos actions de plaidoyer.

 

Gestion des risques et désastres

De nos jours le nombre des catastrophes naturelles et des conditions météorologiques extrêmes ne cesse d’augmenter. Les populations les plus vulnérables, sont les populations les plus touchées par ces changements climatiques.

L’action sur place ne suffit donc plus pour venir en aides à ces populations. L’association a donc mit en place des sensibilisations pour montrer les gestes et les actions, que les populations doivent adopté lors de ces changement climatiques.

 

Recherches

Voici tout les  projets de recherchesde l’association : 

 

o Projet assainissement durable
o Projet Caractérisation de la ressource en eau d’un kartz de Madagascar
o Projet Analyses du Coût Efficacité
o Projet Culti’Africa
o Projet développement de l’enfant
o Projet évaluation d’impact, Madagascar
o Projet Évaluation de l’impact d’une intervention psychosociale brève sur les enfants sévèrement malnutris après le traitement
o Projet “Gain de Poids”
o Projet Malnutrition et infections de l’enfance en Afrique
o Projet NEAP, “Nutrition Effect Assessment Project”
o Projet Transmission du trauma de la mère au bébé
o Projet OUADI’Nut – Recherche sur les bénéfices d’une intervention EAH à domicile sur les performances du traitement ambulatoire de la sous-nutrition aiguë des enfants de moins de 5 ans
o Projet MAM’Out – Evaluation de transferts monétaires saisonniers et pluriannuels pour la prévention de la malnutrition aigüe 
o Projet MANGO – Modélisation d’un protocole de nutrition alternative généralisable aux soins ambulatoires
o Projet Opti’DIAG – Investigations Biomédicales pour l’Optimisation du Diagnostic et du Suivi de la Malnutrition Aiguë Sévère
o Projet Système de surveillance pastorale au Sahel
o Projet programme de prévention Santé mentale et Pratiques de soins (SMPS)

 

Sources:

Action Contre La Faim.- site de l’association d’Action Contre La Faim [En Ligne].- Disponible sur « https://www.actioncontrelafaim.org/nous-decouvrir/ »

 

Posté par BTSGPN2018 à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Education sans frontières

 

Son but

Cette association est créée en 2001, son but, construire des écoles et parrainer des enfants de 6 à 25ans pour financier leur scolarité. Ces actions se font dans les régions  d’Afrique les plus défavorisés.

Une fois parrainé, l’identité de l’enfant est envoyée au parrain/marraine pour qu’il/elle puisse suivre sont évolution dans la vie.

 

Les moyens mis en place

Plus de 185 enfants sont parrainés au sud de Burkina-Faso. Il y a été construit une école pouvant accueillir plus de 850 enfants. De plus il y a été construis une bibliothèque et des salles informatiques dont certaines salles ont accès à internet satellite.

Chaque année, une à deux nouvelles salles sont construites pour accueillir plus d’enfants.

 

Le fonctionnement d’un parrainage

Pour parrainer une enfant, un site est accécible, voici-ci le lien ci contre : https://www.esfong.org/parrainage/

Le parrainage ne coûte que 15 euros par mois pour un enfant, l’association vous permettera :

  •          D’assurer que l’argent versé arrive à destination, pour l’inscription scolaire
  •          De distribuer mensuellement à chaque enfant une base alimentaire
  •          De contrôler la coordination locale du projet, qui sera assurée par des coordinateurs locaux, une façon de créer des       emplois locaux.
  •          D’assurer dans la mesure du possible une vaccination de base et un traitement anti-paludisme.
  •          De s’assurer que vous puissiez entrer en communication avec votre filleul(e).
  •          De vous transmettre une attestation pour déductibilité fiscale.

 

Une inscription de scolarité coût en Afrique de l’ouest, environ 75 euros par enfants, ce n’est pas grand-chose pour les pays dévelopés. Mais pour des familles pauvres avec 8 enfants le coût est cher, soit à une grande partie du revenu des parents.

Cela explique donc pourquoi 65% des enfants ne sony pas scolarisés dans les campagnes d’Afrique de l’ouest.

Cette situation favorise le déplacement des enfants vers les villes, qui vont ensuite en grande partie devenir des enfants des rues.

 

Comment faire un don ?

Pour faire un dons, c’est tres simple. Il suffit de d’aller sur ce site donner ci-dessous,  puis de donner le montant du dons que vous voulez versé à l’association.

Sources:

Education sans Frontières.- site de l’association d’éducation sans frontières [En Ligne].- Disponible sur « https://www.esfong.org/qui-sommes-nous/ »

 

 

Posté par BTSGPN2018 à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2019

Les 7 de Briançon

 

 

Qui sont-ils ?

Les 7 de Briançon sont 7 personnes qui ont eu le « malheurs » de venir en aide à des migrants. Suite à cette action de sauvetage, 2 français ont condamnés à 12 mois de prison dont 5 fermes. Une telle peine à cause de leur casier judiciaire où était déjà présent une poursuite semblable à celle-ci. Les 5 autres (deux Français, une Italienne, un Suisse et un Belgo-Suisse) ayant un casier vierge, ont été condamnés à 6 mois de prison avec sursis. Nous sommes en plein dans un délit de solidarité : par solidarité avec d’autres, ils sont condamnés.

 

Pourquoi ont-ils étaient condamné ? 

Pour la justice, ces personnes ont aidé une vingtaines de migrants à passer la frontière franco-italienne lors d’une manifestation le 22 avril. Cette manifestation était pour dénoncer les agissements de la Génération Identitaire qui menait une opération d'intimidation violente et d'incitation à la haine au col de l'Echelle (Briançon). C’est pour cette raison qu’ils sont condamnés lors du procès du 8 novembre 2016 ç qui à eu lieux à Gap.

Pour ce qui est des 21 migrants, il y avait quatre femmes, seize hommes et un enfant (-40ans), ils viennent du Soudan, Tchard, d’Eryt et d’Iran et ont tous fuis la dictature de leur pays.

 Les réactions des populations ne se font pas attendre dans la ville :

« On est tous déclarés coupables ! Nous saluons l’indépendance de la justice, a ironisé à sa sortie du tribunal Lisa Malapert, 22 ans, condamnée à six mois de prison avec sursis. Même si on avait été tous relaxés, est-ce qu’on aurait eu l’illusion qu’enfin, la justice reconnaissait l’Etat coupable de ses politiques migratoires ? Non ! »

 

L’explication des faits

Des militants d’extrême droite appartenant au groupe des Générations Identitaires étaient venus fermer la frontière franco-italienne enneigée.

 Suite à cette action, une centaine de personnes se sont lancé dans une manifestation le 22 avril, entre la ville italienne de Clavière et la commune française de Briançon pour contrer cette opération réalisée par les Générations Identitaires.

Vêtus de doudounes bleues, les militants avaient patrouillé en hélicoptère et en pick-up toute la pour « tenir » la frontière face aux migrants, équipés de banderoles où il y était inscrit « Restez chez vous !! ».

Ces 7 personnes ont donc étaient arrêtés pour avoir aider des personnes en danger.

 

Nous pouvons donc dire que l’état à condamné les Solidaires (personnes qui viennent en aide à des personnes en détresse), pour action de solidarité et autorise donc le délit de solidarité. Aujourd’hui, il est possible d’aider des personnes en danger, mais il est interdit de les aider à entrer en France.  

C’est ce qui a condamné ces 7 jeunes ne voulant qu’aider des personnes en besoins.

 

 Sources:

 Le Monde avec AFP.- site du journal Le Monde [En Ligne].- Disponible sur « https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/14/aide-aux-migrants-les-sept-de-briancon-condamnes_5397154_3224.html »

 

Briançon.- site la ville de Briançon [En Ligne].- Disponible sur « http://www.ville-briancon.fr/premiers_jours_des_refugies_a_briancon.html »

                                                                           

La Cimade l’humanité passe par l’autre.- site de La Cimade [En Ligne].- Disponible sur « https://www.lacimade.org/agir/nos-petitions/liberte-et-relaxe-pour-les-7-de-briancon/ »

 

Posté par BTSGPN2018 à 14:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Planète Enfants & Développement

 

Il s’agit d’une fusion de deux associations, Planète Enfants et Enfants & Développement sont deux Organisations non gouvernementales qui ont les mêmes intérêts et buts, améliorer la protection et l’environnement des enfants et de lutter contre toute forme de discrimination et d’exploitation des enfants. Elles ont eu la volonté d’associer leur forces le 21 septembre 2016 pour devenir Planète Enfants & Développement.

Cette association œuvre dans quatre pays à l’étranger, au Cambodge (depuis 1984), au Vietnam (depuis1993), au Népal (depuis1997) et au Burkina Faso (depuis 2004).

Depuis 2016 cette association est venue en aide à plus de 56 000 personnes.

 

Présentation d’Enfants & Développement

Danièle Cheysson fonde l’association SOS Enfants du Cambodge le 26 avril 1984 pour venir en aide aux enfants victimes du génocide cambodgien. Cette association est la première ONG en France à mettre en place des missions permanentes au Cambodge. Elle permet donc de venir en aide à des personnes en mauvaise santé mais aussi sur un aspect social, éducatif, Enfants & Développement met aussi en place des formations professionnelles.

Le but de cette association est de mettre en place des actions avec les populations local en dépannant le moins possible.

Par la suite cette organisation non gouvernementale va étendre ses intervention jusqu’en Asie et en Afrique.

 

Présentation de Planète & Enfants

Cette association est créée en 1992 après un voyage au Katmandou, cette association est donc née au Népal, un des pays les plus pauvres du monde. Son but premier étant le soutien solidaire à des populations extrêmement défavorisées, elle a dont mit en place des missions d’assistance ponctuelles au sein de différant pays dans le monde jusqu’en 2006. Les actions menées été donc des aides scolaires mais aussi venir en aide aux enfants des rues ainsi que mettre en place des programmes de nutrition.

Après cela, l’association décide de ce concentré sur le Népal pour aider à la protection des enfants contre la violence. De plus Planète & Enfants a expertise en matière de prévention, de sensibilisation et de protection contre la traite des enfants et des jeunes filles.

En France Planète et Enfant agit aussi avec « Ensemble contre la traitre ».

Planète Enfants & Développement a définit 5 axes d’action pour venir en aide aux enfants :

  •        Le développement de la petite enfance (0 à 6 ans)
  •        L’accompagnement familial
  •        La protection des femmes et des enfants contre la violence
  •        La santé maternelle et du jeune enfant
  •        L’insertion socioprofessionnelle

 

Le développement de la petite enfance (0 à 6 ans)

L’association s’oriente principalement vers les enfants du plus jeune âge, car en effet les premiers mois d’un enfant sont les plus importants pour sa vie future. Le but de cette action est de donner aux enfants, en grande partie vivant en milieux défavorisés, un cadre protecteur et propice à leur épanouissement.

Pour cela elle met en place des actions de création ou de rénovation de périscolaire dans des quartiers défavorisés. Planète Enfants & développement créé 150 écoles préscolaires au Cambodge et au Burkina Faso. Elle créé aussi un programme de maternelles qui accueillent des enfants de femmes exploitées ou travaillant dans la prostitution au Népal.

 

L’accompagnement Familial

A cause de l’exode rural présent dans les pays où l’association agit, les familles ne connaissant pas la grande ville se retrouvent au mieux avec un emplois très précaire. C’est pour cela que Planète Enfants & Développement mène des actions dont le but est d’améliorer durablement les conditions de vie très vulnérables en zone urbaine. Pour aider les familles en difficulté l’association propose un accompagnement psychosocial ainsi que des informations sur la ville.

Le but de cette action est donc de rendre les familles plus confiante dans leur nouveau milieux, leur permettre l’accès à l’éducation, à la santé, à la protection social ainsi qu’a un emploi.

 

 

La protection des femmes est des enfants face à la violence

 Largement sous-estimée et socialement acceptée, la violence à l’égard des femmes reste élevée et peut prendre diverses formes : physique, sexuelle, psychologique mais aussi économique.

Pour diminuer ces actions de violence envers les femmes, l’association met en place « l’école des maris » qui vise a faire participer des hommes à des actions pour permettre des changements comportementaux, puis d’un autre côté les femmes elles participent à des actions de groupe pour leur informer de leurs droits. De plus de la sensibilisation auprès des jeunes est faite pour leur informer des relations entre genre qu’ils devraient avoir.

 

La santé maternelle et du jeune enfant

Il faut savoir que Planète Enfants & Développement agit dans certains des pays les plus pauvres où la mortalité enfantine et maternelle est particulièrement élevée. Elle s’emploie donc à faciliter l’accès aux soins obstétriques pour les femmes des  populations rurales. De plus ils mettent en place des actions de sensibilisation et d’accès a des service de santé sexuelle. L’objectif premier améliorer les services sociaux existants.

 

L’insertion socioprofessionnelle

Les projets de formation professionnelle permettent à des jeunes peu qualifiés et sans emploi de suivre une formation professionnelle et d’accéder à un emploi.

Pour ce faire les jeunes de 14 à 30 ans sont informés des métiers et formations qu’ils peuvent accéder, puis ils s’inscrivent en formation et sont suivis. Une fois le diplôme en poche, ils sont guidés vers le monde du travail pour trouver un emplois dans leur domaine.

Ce programme peut aussi se faire pour des réinsertions, mais aussi pour des jeunes vivants dans la rue.

 

 

 Sources:

Planète enfants & développement.- site de l’association Planète enfants & développement [En Ligne].- Disponible sur « http://planete-eed.org/ »

 

 

Posté par BTSGPN2018 à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]